La sélection, tome 5 : La couronne. - Kiera Cass

samedi 14 janvier 2017


Il ne doit en rester qu'un.


Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.

Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...

333 pages pages - prix broché : 16euros90 (amazon)



Allons droit au but. 


Le tome de l'Héritière finissait de la pire des manières
et le résumé de ce tome avait de quoi nous refiler des sueurs froides... 

J'ai été à la fois conquise et déçue.


Commençons par le négatif, on finira ainsi sur le positif : je n'ai jamais vu une fin aussi expéditive. Je n'en revenais pas ! Comment Kiera peut nous servir une fin comme ça ? Avec un épilogue si rikiki... ! J'ai tourné les pages et je suis revenu en arrière au moins deux fois, persuadée que j'avais loupé quelque chose... Mais pas du tout. Kiera nous laisse véritablement sur ce petit bout de fin ridicule. J'ai eu tellement maaaaal. J'avais envie de pleurer. De joie et de frustration, parce que c'est le seul point noir, enfin, non... Il y en a un autre : Kiera est définitivement une sadique

En plus de nous sortir un épilogue rikiki, elle nous fait croire au pire du pire jusqu'au BOUT. Jusqu'à -presque- la toute DERNIÈRE PAGE. J'étais pas bien du tout du tout à ce moment là... Et vu que moi aussi je suis un poil sadique je ne dirais rien de plus, ahah!

Côté positif... 

J'ai tellement, tellement aimé Eadlyn et Henri durant ce tome...

Henri m'a énormément touchée, durant tout le tome, mais surtout à la fin, difficile de faire mieux que lui... Et Ead, mon dieu doux jésus Ead'... Eadlyn a tout simplement été incroyable, avec les autres, mais surtout avec elle-même. Je pense que c'est ce qui m'a le plus satisfaite dans ce dernier volet de la saga... Ead se trouve enfin. Puis merde ! Ce tome m'a tellement retourné les tripes ! J'ai de nouveau eu cette folle envie d'engloutir les pages, comme lors de la Sélection d'America ! La peur, ces envies de meurtre sur certains personnages.. et cette joie, indescriptible

Tellement que je ne sais pas par quel bout prendre cette chronique,
 j'ai l'impression de pondre un torchon

Ce tome, ce final, est un véritable méli-mélo de sentiments, un ouragan que je me suis pris en pleine tronche. Je ne regrette pas le moins du monde cette lecture, malgré la fin, j'aurai vraiment pas craché sur une centaine de pages en plus

Bref... ça y est. J'ai vraiment fini. Je me sens... bizarre. Toute flagada.
J'espère sincèrement que Kiera va penser à faire des nouvelles sur le nouveau Roi d'Illeá, et sur quelques autres personnages. Voir même sortir toute une nouvelle sur ce nouveau couple... On en a besoin.

2 commentaires:

  1. C'est vrai qu'une fois fini on se sens vraiment bizarre x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement !! Raah, non mais j'ai presque envie de chercher des fan fictions pour ne pas me séparer d'eux ! x'D

      Supprimer