La brigade de l'ombre, t2 : Ne te fie à personne. - Vincent Villeminot

mercredi 10 mai 2017



Le type tressaillit en sentant le métal froid des menottes.
- Capitaine Jobert... Brigade des goules.
Elle vit les épaules se raidir, il commença à trembler.
- Tu comprends de quoi je te parle ?
- Je... Je...
Il se mit à pleurer, comme un môme.
- C'est la première fois ? demanda Diane.
- J'ai... j'ai blessé quelqu'un ?
Elle éprouva soudain un profond sentiment de pitié 
et de colère mêlées.

« Blessé ? si tu savais... Tu n'imagines même pas. »

357 pages. - prix format broché : 15 euros 90. (amazon)




J'aimerais pour commencer remercier les éditions Casterman,
ainsi que Livraddict pour ce nouveau partenariat. Merci beaucoup. ♥

La bridage des goules.


Les goules sont des personnes comme vous et moi, mais seulement en apparence : par période, ils vont "muter", physiquement et psychologiquement, devenant des êtres agressifs, avide de sang... La bridage des goules est chargé de les repérer, ou de les arrêter, quand malheureusement ils commettent un crime, et de les rediriger dans un centre de rééducation spécialement conçu pour eux, où ils se rendront dès qu'ils sentiront une crise pointer le bout de son nez... 

Nous allons donc nous retrouver dans un thriller à mi-chemin 
entre le réel et le fantastique.

J'ai su dès les premières pages que ça n'allait pas fonctionner.


Pas de feeling pour moi avec la Brigades des Goules ! Je suis restée totalement hermétique à ce qu'ils se passaient dans ce livre, et ça jusqu'à la toute dernière page. La narration m'a paru froide, en plus d'être affreusement légère... Pas de développements, pas de détails : les répétitions font vite leur apparition. C'est embêtant car Vileminot n'écrit pas si mal ! Je n'accroche tout simplement pas à ce style-là... Cette manière d'écrire et de réciter me tient éloignée de tout ce que l'auteur s'évertue pourtant à nous faire ressentir ; de la tension, de la nervosité.

Car dans ce tome-ci, la Brigade ne va pas affronter que des goules... Semi-vérité, histoire cachée, énormément de révélations vont être faites, et des menaces vont planer au-dessus de leurs têtes.

Des personnages beaucoup trop caricaturaux... 


... qui ont renforcé mon malaise avec la narration & la plume de l'auteur. Je me suis tenu très, très loin de chaque personnage. J'ai simplement eu un petit penchant pour le personnage d'Adélaïde, qui m'a beaucoup touchée ! Pour les membres de la Brigade, c'est simple ; j'avais l'impression qu'ils avaient tous une petite araignée au plafond ! Leurs réactions et leurs actions sont exagérées en permanence, il n'y a aucune modération : ça plombe leur crédibilité. 

Et j'ai été assez dubitative face à l'amourette de Fleur, que j'ai trouvée tout bonnement inutile, prenant de la place pour rien... Remplissage ou envie de mettre un peu de légèreté, de joie et de vie, dans ce récit sombre et tendu ? Je penche pour la deuxième option ! Mais dur d'être sûre quand on ne ressent pas les émotions que l'auteur y a glissées...

En bref, je n'ai pas été convaincue.
Je n'ai rien ressenti de spécial lors de ma lecture, je n'ai pas été surprise.
Je n'ai pas été déçue non plus... Une lecture ni bonne, ni mauvaise.

4 commentaires:

  1. Aooouch nooooon je suis trop triiiiiste pour tooooiii (visible par l'accumulation de voyelles) !
    J'espère que tu ressortiras de cette échec plus forte et que tu irasToujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort (comment ça c'est dans Fort Boyard ? Maaipaadutooout). =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, je pensais que c'était dans pokémon ! x'D
      *va réviser ses classiques*

      :* ♥

      Supprimer
  2. Oh bah c'est dommage tout ça, pourtant l'idée des goules avait l'air pas mal... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... ! C'est original, bien trouvé, plus ou moins bien exploité... ça aurait pu être une belle lecture ! Mais bon... On n'est pas toujours gagnante ! :P

      Supprimer