La Confrérie de la dague noire, tome 03 : L'Amant furieux. - J.R. Ward

jeudi 16 février 2017



« Profondément marqué aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, le guerrier vampire Zadiste croit qu'il est indigne de toute compassion ou même du grand amour. Une nuit, une étincelle d'espoir croise son chemin sous la forme d'une jeune civile : Bella. Mais égal à lui même, il la repousse... 

Quand l'ennemi de leur race kidnappe Bella, Zadiste se refuse à se reposer tant qu'il ne l'aura pas sauvée et quand c'est le cas, il se retrouve face à un danger encore plus grand...

 Alors que le destin lui offre une dernière chance 
de retrouver enfin la paix... »


565 pages, prix format poche : 8euros20 (amazon)




Un tome qui laisse des traces, 

J'avais vraiment hâte de faire la connaissance de Zadiste, ce guerrier à la soif de violence insatiable, complètement imprévisible et ne possédant qu'un bout de la confiance de ses frères d'armes... Personnage hautement torturé et complètement refermé sur lui-même, ce tome dévoilant son histoire a été très dur à lire. (et m'a rappelé pourquoi je ne lisais, ô grand dieu, jamais de livre témoignage.

Je ne saurais pas vous dire exactement si ça a été un coup de cœur... Je sais que j'ai beaucoup, énormément, apprécié ce tome, mais... d'une manière différente. Je ne l'ai pas dévoré comme celui de Rhage, avec le sourire aux lèvres, mais avec une boule d'inquiétude, d'angoisse, profondément ancré au fond de la gorge. L'histoire de Zadiste est vraiment horrible, j'ai sauté parfois quelques lignes.. Et j'en ai presque pleuré, lors d'un passage, au côté de Bella... Il fini par craquer, complètement. Se montrant tel qu'il est. Avec tout ce fardeau, toute cette haine et cette douleur littéralement plantée dans ses épaules.

Bella de son côté ne m'a pas des masses convaincues, en même temps, après le passage de Mary... ça allait être compliqué. Par contre, son personnage nous ouvre de nouvelles portes sur le monde de J.R Ward ; la Glyméra, et les Sympathe. Dans les deux cas, on sent la merde arrivée plein gaz ! Et alors si on rajoute à tout ça le bric brac qui se trame chez les Éradiqueurs... ça craint du boudin

Des personnages secondaires de plus en plus présents, 


Butch, John, V, mais aussi Fhurie
On devine très vite qui sera le prochain à passer à la casserole ! :D

Sur les 3 tomes que j'ai lus pour le moment, c'est définitivement le meilleur, à sa manière. La plume de J.R est toujours aussi légère, par contre, je commence à me demander si elle n'a pas un petit problème avec la négation ? J'avais déjà légèrement tiqué lors du tome 1, mais là c'était un petit peu plus dérangeant... Surtout du côté de Bella, qui ne viens pas de n'importe quel milieu ! C'était le petit point négatif qui j'espère s’évaporera ne serait-ce qu'un chouilla dans la suite... 

Je finirais sur le fait que J.R Ward nous gifle très violemment avec ce tome, principalement avec un meurtre, nous rappelant ainsi que la guerre ne fait que commencer... et qu'elle ne connait pas la pitié

Quelques tâches d'encre :

Prendre la plume....