vendredi 21 octobre 2016

Désolée, je suis attendue. - Agnès Martin-Lugand.

Résumé du roman ; 


« Yaël ne vit que pour son travail. 

Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. 

Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. 

Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. 

Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé. »

376 pages.
Prix broché ; 18,95 (amazon)




Un roman que j'attendais avec impatience ! 


Et dont je ne suis absolument pas déçue, malgré un début très fourni en longueur !

Yaël est accro à son boulot, elle est le requin de son agence, le bras droit du patron. Pourtant rien ne laissait présager une telle réussite professionnelle il y a vingt ans de ça. Fêtarde, loin d'être travailleuse, Yaël prenait la vie comme elle venait avec sa bande copains. Mais la disparition soudaine de l'un d'eux va absolument tout bouleverser dans sa vie, personnelle comme professionnelle.


Nous passerons d'une Yaël heureuse, pétillante, énergique au côté de sa famille et de ses amis... À une Yaël terriblement froide, hautaine, imbuvable, aussi bien au travail que dans la vie de tous les jours. Une Yaël que ses proches feront tout pour ramener à la réalité et décrocher de son travail, dans lequel elle tente de se noyer désespérément... 

Imbuvable, mais touchante. 


Malgré son comportement à nous faire dresser les poils, Yaël est attachante. Elle est humaine, comme nous, sur tous les points. Et les premiers chapitres du livre nous aident à l'apprécier. Nous comprendrons bien mieux le pourquoi du comment, le pourquoi de cette immense fêlure en elle-même... Et nous la verrons sur ce fil, ce long fil, à chercher son équilibre entre sa vie professionnelle et personnelle, mais y en a t-il seulement un ?

Un roman très humain, qu'Agnès à su gérer jusqu'à la toute dernière page.

Je n'en dirai pas plus, ne voulant pas spoiler qui que ce soit ! Je finirais simplement sur le fait qu'Agnès est terriblement habile avec sa plume... Nous frustrant, nous aimant, nous brisant avec une simplicité absolument déconcertante, et terriblement envoûtante.




3 commentaires:

  1. Coucou, Je n'ai encore rien lu d'Agnès Martin-Lugand mais j'ai justement celui-ci dans ma PAL alors ton avis me motive bien.
    Super que tu aies créé ton blog en tout cas, il est superbe et j'aime beaucoup tes chroniques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton petit mot Julie, tu n'imagines pas à quel point il me fait plaisir ! :D Je suis très contente que le blog te plaise, ainsi que les chroniques ! ♥

      Supprimer
  2. Il est dans ma wishlist depuis tttrrèèèss longtemps ! Contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer